Le Partage des Connaissances
pour l'adaption aux changements climatiques

Appel à contribution pour la 3ème édition de la foire sous-régionale pour la promotion des semences

Appel à contribution pour la 3ème édition de la foire sous-régionale pour la promotion des semences

Organisation Associé: Association Sénégalaise des Producteurs de Semences Paysannes (ASPSP)

L’ASPSP organise la troisième édition de la foire des semences paysannes du 20 au 23 novembre 2011 au village de Djimini (région de Kolda) au Sénégal. Elle souhaite mobiliser des acteurs valorisant la biodiversité cultivée, les semences et savoirs traditionnels pour défendre les droits des paysans sur leurs semences. Des plateformes d’échanges seront organisées à ce sujet. Cette rencontre permettra d’affirmer notre vision de la semence traditionnelle et des modes de production écologiques.

Thèmes: Agriculture, pêche et sécurité alimentaire

Régions: L'Afrique de l'Ouest

Pays: Sénégal

Abonnés: 0 personnes suivent ce projet

Résumé: Après les éditions de 2007 et de 2009, l’A.S.P.S.P. prépare la 3ème édition de la foire des semences paysannes d’ampleur sous-régionale.Elle aura lieu du 20 au 23 novembre 2011 au village de Djimini (région de Kolda).Les précédentes éditions ont vu la participation d’hommes et de femmes venues s’informer, défendre leur patrimoine de variétés locales, mais aussi leur patrimoine culturel. Des échanges de semences ont eu lieu, renforcés par des débats sur les enjeux de la privatisation du vivant, de l’accaparement des terres, de quel riz pourl’Afrique, du consommer local…Il existe au Sénégal et partout en Afrique, un patrimoine semencier local riche d’une grande diversité de variétés locales. Elles sont un atout pour des agricultures diversifiées, grâce à leur capacité d’adaptation, leur rusticité, mais aussi parce qu’elles véhiculent d’importantes valeurs culturelles et culturales.Aujourd’hui l’autonomie semencière des paysan-ne-s et des exploitations familiales est mise à mal par un nouveau cadre législatif qui favorise la promotion des variétés dites : améliorées, hybrides et des O.G.M. (loi sur la biosécurité de l’UEMOA).Cette année, l’ASPSP souhaite à nouveau mobiliser nombre d’acteurs impliqués dans la promotion de la biodiversité cultivée, des semences et des savoirs traditionnels. Ensemble nous souhaitons continuer de nous organiser pour défendre les droits des paysan-ne-s sur leurs semences.Un espace de présentation et d’échanges des semences « bourse d’échange » sera organisé. Les différents groupes valorisant les semences et les savoirs traditionnels pourront témoigner de leurs expériences.Des espaces d’information et de débat seront organisés sur les enjeux liés à la privatisation du vivant, l’introduction des OGM et les réglementations…Cette rencontre sera une nouvelle occasion d’affirmer notre vision de la semence traditionnelle et de modes de production écologiques.La foire n’est pas commerciale, c’est dire toute l’importance que revêtent les différentes contributions financières, humaines et techniques pour permettre sa réalisation en milieu paysan avec la participation des paysan-ne-s des autres continents et de la sous- région Ouest africaine en particulier.Nous appelons donc les bailleurs à contribuer, mais aussi les organisations paysannes et les ONG qui peuvent contribuer en permettant la participation de leurs membres.Nous vous remercions de bien vouloir manifester votre intérêt à contribuer et/ou participer à la rencontre, par mail auprès de Alihou Ndiaye nalihou@yahoo.fr. ou au 00221 77 321 06 96 avant le 10 septembre 2011.