Le Partage des Connaissances
pour l'adaption aux changements climatiques

Adaptation aux climatiques  grâce aux outils TIC

Adaptation aux climatiques grâce aux outils TIC

Organisation Associé: Réseau Femmes en Action Burkina Faso

Le Réseau Femmes en Action s’engage dans l’accompagnement des producteurs confrontés au choc climatique

Thèmes: Agriculture, pêche et sécurité alimentaire, Genre

Régions: L'Afrique de l'Ouest

Pays: Burkina Faso

Abonnés: 0 personnes suivent ce projet

Résumé:

Le Réseau Femmes en Action (RFA), faitière existant depuis 2003 au Burkina Faso a pour mission de contribuer à la réduction de la pauvreté au Burkina Faso par l’accompagnement des communautés de base  (communautés, groupements, organisations paysannes, micro entreprises  rurales, coopératives, etc.)  dans divers domaines visant leur autopromotion et leur pleine   participation au processus de développement à la base. Le Burkina étant un pays dont l’économie repose à près de 80% sur l’agriculture, le Réseau a choisit d’accompagner les groupements de producteurs agricoles sur les thématiques telles que l’accès aux ressources productives, le savoir, la transformation, la commercialisation des produits agricoles. Comme thèmes transversales, le Réseau a retenu l’approche genre, le changement climatique et la démographie. Parlant de changement climatique, le Réseau a mis en œuvre de Février à juillet 2011 un miniprojet de communication sur le changement climatique financé par AFRICA ADAPT qui est un fond pour le partage de connaissance et l’adaptation au changement climatique. Ce fond est géré par ENDA ENERGIE. Il s’est agit à travers ce projet de développer des outils de communication sur le changement climatique en lien avec les activités des groupements dans les régions du Centre Nord, du Plateau Central et de la Boucle du Mouhoun. Le projet s’est concentré sur les speculations comme l’oignon, le niébé et le maïs. Il s’est agit en collaboration avec les radios communautaires de produire des émissions radiophoniques sur l’effet des changements climatiques sur ces spéculations, les solutions endogènes et scientifiques, les difficultés qui subsistent et influent négativement sur le rendement agricole. Il faut aussi souligner que le projet a permis de renforcer la concertation et les échanges entre les acteurs à la base (scientifiques, agents techniques d’agricultures, spécialistes de l’environnement, les producteurs et productrices, etc). Les outils ainsi élaborés et disponibles en format cassettes audio et CD ROM ont été diffusés à plusieurs reprises sur les radios communautaires partenaires du Projet, les cybercentres communautaires et distribués lors de mise en place des chambres régionales d’agriculture. Mme Sawadogo Fati, productrice de Niébé à Boulsa, bénéficiaire du projet s’exprime : grâce à l’émission radio, j’ai pu me rendre compte qu’il existe une nouvelle variété de semence de niébé qui résiste mieux au choc climatique. Maintenant notre groupement a des problèmes pour conserver le niébé et c’est l’appel que nous lançons au Réseau Femmes en Action ».