Le Partage des Connaissances
pour l'adaption aux changements climatiques

Mini programme de communication sur le changement climatique

Mini programme de communication sur le changement climatique

Organisation Associé: Réseau Femmes en Action Burkina Faso

Les Régions du Ganzourgou, Namemtenga, Boucle du Mouhoun (Zorgho, Boulsa, Boromo) sont des zones à fortes potentialités agricoles et maraîchères (maraichage, niébé, maïs). Actuellement ces zones connaissent des difficultés liées au choc climatique, caractérisées par de fortes températures en saison sèche, la dégradation les terres cultivables, des inondations en saison pluvieuse.

Thèmes: Agriculture, pêche et sécurité alimentaire, Genre

Régions: L'Afrique de l'Ouest

Pays: Burkina Faso

Abonnés: 0 personnes suivent ce projet

Résumé: Cette situation entraine une baisse considérable de la production agricole.  Des efforts sont entrepris afin de permettre à la population notamment le monde agricole et rurale de s’adapter à ces changements. Des solutions sont déjà trouvées à certaines préoccupations des agriculteurs pour leur permettre de s’adapter. Mais force est de reconnaitre que sur le terrain, il y a une insuffisance de concertation entre les différents acteurs de la production agricole et du changement climatique  et une insuffisance des actions de communication / vulgarisation  portant sur les solutions d’adaptation au changement climatique en direction du monde agricole.  La radio communautaire qui est un media de proximité enregistre aussi des difficultés en matière de production d’émissions radiophoniques adaptées aux besoins du monde agricole et rural surtout dans le domaine du changement climatique.  Les producteurs – trices agricoles n’ont donc pas accès aux informations en matière d’adaptation. La conséquence de cette situation est une baisse considérable de la production agricole pouvant menacer à terme la sécurité alimentaire dans un pays où plus de 70% de la population vit de l’agriculture.Le présent mini programme a été mis en place afin de capitaliser les bonnes pratiques en matière d’adaptation au changement climatiques et des diffuser auprès des producteurs-trices pour renforcer la production alimentaire et la sécurité alimentaire à travers la concertation entre chercheurs, techniciens, producteurs-trices, etc. et la communication sur les bonnes pratiques.